Biographie d’E-J MAREY

(actualisé le ) par T. BAUDET

Etienne-Jules Marey est né à Beaune en 1830 (en Bourgogne).

Il a étudié à la faculté de médecine de Paris et a été interne à l’hôpital Cochin. Il soutient en 1859 une thèse sur la circulation du sang à l’état physiologique et pathologique. Il ne se destinait donc pas à faire de la photographie.

Très vite il abandonne ses recherches médicales au profit de la physiologie.
Il est nommé professeur d’histoire naturelle au Collège de France en 1867 où il installe un laboratoire. Intéressé par la fonctionnement du cœur, il invente le sphygmographe, appareil permettant d’enregistrer les battements de cet organe.

Il prend connaissance en 1870 des travaux de l’américain Muybridge et décide de concentrer ses recherches sur la décomposition du mouvement.
Il invente alors une série d’appareil comme le fusil pour atteindre cet objectif mais ce n’est qu’en 1882, après avoir vu les images de cheval au galop réalisées par Muybridge, qu’il utilise la photographie.

Il crée ainsi le fusil photographique en 1882. Cet appareil permettait de prendre 12 vues par seconde. La même année, il construit le chronophotographe à plaque fixe puis le chronophotographe sur pellicule mobile en 1890 et parvient enfin à projeter des images décomposées en 1893.

Grace à sa méthode, il obtient des images qui respectent l’égalité des intervalles de temps entre les positions. Tous ces procédés permettent au chercheur français de disséquer au ralenti les différentes phases de la locomotion humaine et animale.

Il publie de nombreux ouvrages traitant de ses travaux dont les principaux sont :
- La machine animale (1872),
- La méthode graphique dans les sciences expérimentales (1878),
- Etude de la locomotion animale par la chronophotographie (1887),
- Le vol des oiseaux (1890) et
- Le mouvement (1894).

Marey est nommé membre de l’Académie des sciences en 1878 puis et élu Président de cette même Académie en 1895 et Président de la Société française de photographie en 1894.

Il meurt à Paris en 1904.

Voir en ligne : lien vers une biographie plus complète